Consolés pour consoler


Nous avons tous été très touchés par ce qui s’est passé dans l’arrière-pays niçois : la force impressionnante, et effrayante, de l’eau qui emporte tout sur son passage ; les pertes humaines ; mais aussi le dévouement de nombreuses personnes venant en aide aux sinistrés. Nous nous sentons bien petits et impuissants devant de tels drames. Nous avons hâte que le Seigneur revienne ; hâte de connaître la plénitude du Royaume éternel. A l’ère du tout jetable, c’est-à-dire où les objets ont une durée de vie très limitée, où parfois des relations se brisent aussi vite qu’elles ont été créées, nous avons du mal à nous imaginer ce qu’est un Royaume éternel, hors du temps, stable, avec des valeurs qui durent éternellement, sur le socle de l’amour.


« Et ainsi nous serons toujours avec le Seigneur » dit Paul aux Thessaloniciens (chapitre 4, verset 17). Il ne s’agit pas d’une situation, une relation, éphémère. Et il ajoute : « Consolez-vous donc les uns les autres par ces paroles. »


La consolation, le réconfort, l’encouragement : c’est bien ce dont nous avons tous besoin en ce moment. David priait « Ô Dieu, je cherche un refuge à l’ombre de tes ailes, jusqu’à ce que les calamités soient passées. » (Ps. 57 :2). Notre seul refuge, c’est Jésus-Christ. Il prend soin de nous. Dans l’Évangile de Marc, par exemple, nous Le voyons inviter Ses disciples à se retirer de l’agitation ambiante pour prendre un peu de repos, pour retrouver un équilibre (Marc 6 : 31). Afin de ne pas nous laisser emporter par la spirale de la peur, de l’angoisse, il est bon de s’écarter de ce climat anxiogène dans lequel nous vivons en ce moment, et d’apprécier, de savourer, la présence apaisante de Jésus.


Il est le Bon Berger qui prend soin de Ses brebis ; Il les nourrit en leur donnant des paroles de vie, d’espérance. Il nous invite à regarder au-delà du temps présent, à l’espérance de la Vie éternelle.


Puissions-nous puiser en Jésus le courage, la force, d’aller de l’avant avec espérance, tout en prodiguant autour de nous les soins dont nous bénéficions de la part de notre Berger. « Béni soit Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus-Christ, le Père des miséricordes et le Dieu de toute consolation, qui nous console dans toutes nos afflictions, afin que par la consolation dont nous sommes l’objet de la part de Dieu, nous puissions consoler ceux qui se trouvent dans l’affliction ! » (2 Cor. 1 : 3-4).


Que le Seigneur nous accorde ce privilège de participer à Son œuvre de consolation alors que le monde est dans l’angoisse et la confusion !


Jeannine Putin


La Revue

Le magazine La Vie Chrétienne étant distribué gratuitement, qui prend en charge ses frais ?

La préparation de chacun des numéros de La Vie Chrétienne est rendue possible grâce à celles et ceux qui ont contribué volontairement au financement de cette oeuvre.
Nous sommes reconnaissants aux membres de l’Église pour leurs généreuses offrandes, ainsi qu’à notre famille de co-ouvriers. Les contributions sont acceptées avec reconnaissance.
N’hésitez pas à nous contacter pour de plus amples informations.

Lève-toi et marche

Lève-toi et marche

Lire la suite »

Médias

L’Église Universelle de Dieu met à votre disposition des messages sur des supports variés tel que document audio (mp3), vidéo, écrit (pdf).

Médias vidéos

Lire la suite »

Qui sommes nous?

L’Eglise Universelle de Dieu est un corps de croyants en Jésus-Christ. La mission de l’Eglise est de proclamer l’Evangile de Jésus-Christ, de Le faire connaître, et d’aider les chrétiens à croître spirituellement en grâce et en connaissance (Matthieu 28:18-20 ; Matthieu 4:19 ; Jean 17:1-6 ; 21:15-17 ; II Pierre 3:18).

Vous pouvez lire l’Enoncé des Croyances de l’Eglise Universelle de Dieu en téléchargeant le document

Lire la suite »