28 octobre 2010

Il nous a connus le premier.

Preacher: Pasteur Dominique Alcindor | Series: Dieu nous connait mieux que nous-mêmes | Si Dieu ne s’était pas fait connaître, personne n’aurait été sauvé. Comme le dit Job, si Dieu ne pensait qu’à Lui-même, toute chair périrait. Mais voilà, par l’incarnation de Jésus-Christ, Dieu a prouvé qu’Il s’intéresse à nous ; mieux encore, Il est venu faire notre connaissance de plus près. Et Jésus-Christ, en prenant une chair semblable à la nôtre, s’est familiarisé à notre condition. Si nous connaissons le Père, c’est parce qu’Il a pris l’initiative de se faire connaître par Son Fils qui est venu nous Le révéler. Celui qui connaît le Père, ne pèche plus, car le péché consiste à être privé de la gloire de Dieu. Jésus connaît parfaitement le Père pour nous et partage maintenant cette relation avec nous par la communion du Saint-Esprit.

Connaître le Père par Jésus-Christ, c’est découvrir progressivement comment nous sommes déjà connus du Père. Dieu nous connaît mieux que nous-mêmes, car Il sait à notre sujet des choses merveilleuses que nous n’avons pas encore découvertes. Il nous voit tous et Il nous sait tous dans la plénitude de Son Fils Jésus-Christ qui est notre vie à tous. Notre espérance réside donc dans le jour où nous connaîtrons enfin comme nous avons été connus : en tant qu’enfants bien-aimés et chéris, et où nous serons enfin en mesure d’aimer comme nous sommes aimés.

Job 34 : 14-15 ; Luc 10 : 22 ; I Corinthiens 13 : 13 ; I Jean 3 : 6 ; Galates 4 : 9 ; Colossiens 3 : 4

Si Dieu ne s’était pas fait connaître, personne n’aurait été sauvé. Comme le dit Job, si Dieu ne pensait qu’à Lui-même, toute chair périrait. Mais voilà, par l’incarnation de Jésus-Christ, Dieu a prouvé qu’Il s’intéresse à nous ; mieux encore, Il est venu faire notre connaissance de plus près. Et Jésus-Christ, en prenant une chair semblable à la nôtre, s’est familiarisé à notre condition. Si nous connaissons le Père, c’est parce qu’Il a pris l’initiative de se faire connaître par Son Fils qui est venu nous Le révéler. Celui qui connaît le Père, ne pèche plus, car le péché consiste à être privé de la gloire de Dieu. Jésus connaît parfaitement le Père pour nous et partage maintenant cette relation avec nous par la communion du Saint-Esprit.

Connaître le Père par Jésus-Christ, c’est découvrir progressivement comment nous sommes déjà connus du Père. Dieu nous connaît mieux que nous-mêmes, car Il sait à notre sujet des choses merveilleuses que nous n’avons pas encore découvertes. Il nous voit tous et Il nous sait tous dans la plénitude de Son Fils Jésus-Christ qui est notre vie à tous. Notre espérance réside donc dans le jour où nous connaîtrons enfin comme nous avons été connus : en tant qu’enfants bien-aimés et chéris, et où nous serons enfin en mesure d’aimer comme nous sommes aimés.

Job 34 : 14-15 ; Luc 10 : 22 ; I Corinthiens 13 : 13 ; I Jean 3 : 6 ; Galates 4 : 9 ; Colossiens 3 : 4