Prières

Thème de Juin 2018
Je ne puis rien faire de moi-même Jean 5 : 30

N’est –il pas étonnant d’entendre de la part de notre Seigneur ce genre de déclaration, Lui le Messie promis et Sauveur du monde ? Il semblerait plutôt qu’il y ait beaucoup plus que ne laisserait supposer l’apparente simplicité de cette affirmation. Une réflexion superficielle ou rapide sur cette confession peut nous amener à conclure que nous n’aurions plus rien à faire puisque Jésus Lui – même ne pouvait rien faire de Lui- même !

En fait c’est tout le contraire qui est stipulé dans ces quelques mots prononcés par Jésus. Preuve en est, l’apôtre Jean, dans son évangile, précise que Jésus a fait tellement de choses que si elles étaient relatées en détail dans des livres, le monde entier ne pourrait les contenir !

Les propos de Jésus venaient confirmer la merveilleuse réalité qu’Il partageait avec ses interlocuteurs quelques versets plus hauts : Mon Père agit jusqu’à présent ; moi aussi, j’agis. Jean : 5 : 17

En tant que simple homme, Jésus attestait simplement Son incapacité, d’accomplir ce pour quoi Il était venu sur la terre, seul. Tout au long de Sa vie terrestre, Jésus était en étroite relation avec Son Père et Se soumettait entièrement à l’action de Son Père par l’Esprit qui L’habitait.

Jésus a aimé, Il a pardonné. Il a servi avec zèle en nous montrant l’exemple parfait. Il a donné Sa vie pour chacun de nous. L’humilité Le motivait et l’habitait. Il faisait preuve d’une piété non feinte. Jésus a fait toutes ces choses et bien d’autres encore, parce qu’Il ne pouvait rien faire de Lui – même !
C’est uniquement en relation avec Son Père, par l’Esprit qui Les unissait, que Jésus a été en mesure d’agir ainsi.

C’est avec cette arrière pensée et avec elle seulement que l’apôtre Paul ne cesse de nous orienter dans cette direction lorsqu’il nous exhorte de plusieurs manières à nous affectionner et à rechercher les choses d’en – haut !

L’être humain tel qu’il a été créé est une merveilleuse créature. Quelle intelligence et quelles capacités ! En y ajoutant le temps dont il dispose, il semblerait que rien ne semble être hors de sa portée. Que ce soit dans le domaine médical, dans le domaine scientifique, mais également dans le domaine de l’art.
Ne sont – ce pas là des spécialités où il excelle… mais ne serait – ce pas là que se trouve la subtilité ?
Celle de penser qu’il finira bien par y arriver de lui – même ? Qu’il a en lui – même les capacités nécessaires ? N’avons – nous pas alors cette tendance à vouloir tout résoudre par nous – mêmes et essayer d’accomplir, de réussir en comptant sur nos capacités, notre bonne volonté, notre force à travers les moyens qui sont mis notre disposition.

Mais qu’en est – il dans le domaine personnel ? Dans les relations avec notre prochain, dans la manière de gérer les liens avec les autres, dans la façon de résoudre les conflits, les défis auxquels nous sommes confrontés ? Qu’en est – il de nos dispositions à servir, à aimer, vraiment !
Les juifs de l’époque, bien qu’ils fussent hostiles à Jésus, avaient compris cette subtilité essentielle.

Si cet homme ne venait pas de Dieu, il ne pourrait rien faire. Jean 9 : 33
Rappelons-nous l’impossibilité des hommes, alors que pour Celui qui a fait Sa demeure en nous, tout est possible

Matthieu 19 : 26

Prions, en ce mois de Juin, dans ce sens ? Prions pour que cette affirmation de Jésus soit aussi la nôtre. Prions pour que nos actions, nos sentiments, nos pensées, pour que toute notre vie soit associée à ce que Dieu est en train d’accomplir. Pour que notre action fusionne avec celle de Dieu. Prions pour que nous nous rendions compte, comprenions et acceptions que, effectivement, nous ne pouvons rien faire de nous – mêmes.

Conseil Ecclésiastique National