Prières

THÈME DE NOVEMBRE 2019

Le soir de ce jour, qui était le premier de la semaine, les portes du lieu où se trouvaient les disciples étant fermées, à cause de la crainte qu’ils avaient des Juifs, Jésus vint, se présenta au milieu d’eux, et leur dit : La paix soit avec vous ! Et quand il eut dit cela, il leur montra ses mains et son côté.

Les disciples furent dans la joie en voyant le Seigneur. Jean 20 : 19 – 20

Seigneur Jésus – Christ, Tu sais ce que signifie être un homme et être dans la misère. Car Tu es descendu jusque dans les profondeurs les plus profondes, de Ton libre consentement.
Tu as été abandonné, trahi, renié, condamné et tué comme le plus grand des pécheurs.
Tu as séjourné parmi les morts pour être intégralement notre frère.

Mais Tu sais aussi ce que c’est d’être un homme avec Dieu.
Comme tel, Tu es ressuscité d’entre les morts dans la puissance de Ton Père et de Ton Saint- Esprit.
Tu es devenu la lumière de Ta communauté, de chaque homme et de chaque chrétien du monde entier.
Ainsi Tu es à l’œuvre pour nous arracher à nos profondeurs et pour nous attirer à Toi.
Nous te rendons grâces de tout cela.
Nous te demandons de faire en sorte que tout ce qui est arrivé ne le soit pas en vain pour nous. Nous te demandons cela en communion avec tous ceux qui ne te connaissent pas encore comme tel ou qui t’ont oublié. Garde nos yeux ouverts, et ouvre ceux des indifférents, des hommes qui désespèrent, des athées grossiers et distingués, des sceptiques, de tous, à quelques catégories qu’ils appartiennent, pour que tous soient remplis de joie, car ils sont si tristes au fond d’eux-mêmes.

Fais briller la lumière de Ta résurrection dans les Églises de toute dénomination et de toute orientation, dans les prisons, dans les hôpitaux et les asiles d’aliénés, dans les salles de conseil et de délibération de nos autorités, dans les rédactions de nos journaux, dans nos écoles, dans toutes les maisons particulières et les familles qui connaissent tant de misère, de confusions et de soucis, évidents ou cachés.

Enfin – mais ce n’est pas en dernier lieu-nous pensons aux nôtres, proches ou lointains : Sois leur ami et leur Consolateur, leur conseiller et leur secours !
Et si un jour l’ombre de la mort s’approche de nous encore davantage, sois et reste Celui qui nous est le plus proche ; Dis-nous la seule chose que nous aurons alors besoin d’entendre : Que Tu vis et que nous vivrons aussi.

Amen.