Prières

Thème de Janvier 2021

Voici, toutes choses sont devenues nouvelles. 2 Corinthiens 5 : 17

Cette parole, à elle seule, est source d’encouragement, puisqu’elle répond à un désir profond au vu de ce que nous sommes amenés à vivre chaque jour. Plus particulièrement lorsque nous y ajoutons, pour ne citer qu’elles, les multiples contraintes imposées et subies dans le cadre de la crise sanitaire actuelle.
Et peut-être, qu’en cette fin d’année, le désir d’entrer dans une nouvelle année se fait davantage sentir que d’habitude ?
Nous désirons tirer un trait sur une année noire et avons hâte d’en débuter une nouvelle qui dans nos esprits ne pourra être que meilleure ! Pas étonnant alors que cette notion de nouveau revêt plus qu’à l’habitude un empressement, voire une fébrilité de tourner la page, enfin.
Ceci traduit que la notion de nouveau est chargée d’espérance, de beau et de merveilleux et qu’elle répond dans une certaine mesure à des attentes sincères.

Mais qu’en sera-t-il vraiment de cette année nouvelle ? Quand sera-t-il pour notre vie et la perspective que nous lui donneront si elle continuait à être lestée par l’attente de choses nouvelles ? Quand sera-t-il si “ce qui a été, c’est ce qui sera, et ce qui s’est fait, c’est ce qui se fera, (et qu’) il n’y a rien de nouveau sous le soleil” ? Ecclésiaste 1 : 9

Il est indéniable que nous voulons passer à quelque chose de nouveau et que nous sommes convaincus que l’année nouvelle, qui est devant nous, garde encore tout cette potentialité.
Le temps parfait utilisé pour exprimer que “toutes choses sont devenues nouvelles” concerne le présent. Ce temps indique une action terminée dans le passé, une fois pour toutes, une action qui n’a pas besoin d’être répétée.
Néanmoins, le contexte nous précise que c’est en Jésus-Christ que cela se confirme.
Il n’est nul besoin de passer à une autre année et donc de simplement tourner cette page pour espérer une vie meilleure puisque c’est en Christ que toutes choses deviennent nouvelles, déjà !
La notion de nouveau garde alors, pour nous chrétiens, toute sa pertinence.
En effet, ne sommes-nous pas porteurs d’une nouvelle et plus exactement d’une bonne nouvelle ?

À ce propos, le chrétien ne baigne-t-il pas dans ce qui est nouveau ?
Nous avons accueilli l’homme nouveau qui nous a donné un cœur et un esprit nouveaux. Sous ce nouveau jour, il nous a été donné de mener une vie nouvelle à l’aune d’un commandement nouveau ! Nos aspirations les plus profondes sont donc comblées afin d’aborder une année véritablement nouvelle dans une authentique et éclatante perspective : Celle de la voir se renouveler de jour en jour.

Prions, en ce mois de Janvier, et demandons que nos yeux soient fixés sur tout ce qui est réellement nouveau et non pas sur une réplique ou la continuité de l’année que nous venons de vivre. Prions, pour que notre attention soit captivée et que nous ne cessions d’adhérer résolument à tout ce qui est véritablement nouveau. Attachons-nous fortement à ce dont nous sommes déjà les bénéficiaires, à ce qui est effectivement nouveau.

Goûtez et voyez combien l’Éternel est bon ! Heureux l’homme qui se réfugie en lui ! Psaumes 34 : 8