Prières

Thème du mois d’Août 2020

Car l’amour de Christ nous presse, parce que nous estimons que, si un seul est mort pour tous, tous donc sont morts et qu’il est mort pour tous…
2 Corinthiens 5 : 14

L’amour de Christ nous presse. Ce terme est autrement rendu par le fait que l’amour de Christ nous a saisis. L’idée est que cet amour nous entoure, nous étreint et nous serre. Un amour qui nous tient parce que nous avons été subjugués par l’infinie grandeur et valeur de Son sacrifice, et parce que nous bénéficions de la richesse de ce Don parfait dans notre vie de chaque jour.

En effet, nous estimons qu’un Seul est mort pour tous et que tous donc sont morts.
Et si tous sont morts cela veut bien dire que je suis mort moi aussi !
Mort au péché, mort à tout ce qui de par mes pensées et mes actions faisait de moi l’ennemi de Dieu !
Mort, donc délivré de l’angoisse et de la culpabilité. Délivré du châtiment, du jugement et de l’inquiétude qui s’y rattache. Mort enfin à une vie qui n’avait aucun but si ce n’était le plaisir de la vie, régit par l’égoïsme et la satisfaction personnelle tournée résolument vers une mort éternelle !
Jésus est bien mort pour cela.

Comment alors ne pas être pressé par un tel amour ?

Qui plus est, cet amour nous ouvre la voie, nous dirige et nous conduit dans une vie qui a un sens véritable, une vie qui jamais n’aura de fin, ni dans sa durée, ni dans son épanouissement : Une vie au sacrifice de Notre Seigneur Jésus-Christ !

L’amour de Christ nous presse…
…afin que ceux qui vivent ne vivent plus pour eux-mêmes, mais pour celui qui est mort et ressuscité pour eux. 2 Corinthiens 5 : 15

L’utilisation du verbe “presser” est très évocatrice. Elle nous instruit et nous inspire sur la manière qui est utilisée par Dieu en vue de notre édification. Il est bien précisé que c’est l’amour de Christ qui nous presse.
Il nous rend capable de mettre notre vie au service du Christ.
Puisque nous estimons, dans ce que ce mot a de plus noble, la grandeur de Son Sacrifice pour chacun de nous dans tous les aspects que cela implique, nous sommes à même de sacrifier notre vie à Son service et au service de tous par le Saint-Esprit !
Si nous voulons rester dans l’illustration trinitaire, ce passage des Écritures convient parfaitement.
L’amour de Christ nous presse afin que le Saint-Esprit s’exprime dans notre vie tout comme lorsque nous pressons un fruit pour en extraire le jus.
C’est devant l’immensité de cet amour que nous sommes encouragés à entreprendre une nouvelle ligne de conduite. Nous réalisons donc que c’est bien l’amour de Christ qui nous dirige, qui nous incite et nous “presse” à une vie nouvelle.
En rapport à cette illustration, le thème de prière de ce mois d’Août prend forme.
Prions pour que nous soyons toujours conscients et reconnaissants de l’Œuvre de Dieu pour et en nous.
Prions pour que l’amour qu’Il nous a témoigné et ne cesse de nous témoigner, au regard de Son sacrifice parfait, exerce sa “pression” salutaire dans notre vie afin de la mettre au service de Celui qui nous l’a donnée.

Le Père nous a délivrés de la puissance des ténèbres et nous a transportés dans le Royaume du Fils de Son amour.
Colossiens 1 : 13