Galates


Galates 1

1.1
Paul, apA?tre, non de la part des hommes, ni par un homme, mais par JA�sus Christ et Dieu le PA?re, qui l’a ressuscitA� des morts,
1.2
et tous les frA?res qui sont avec moi, aux A�glises de la Galatie:
1.3
que la grA?ce et la paix vous soient donnA�es de la part de Dieu le PA?re et de notre Seigneur JA�sus Christ,
1.4
qui s’est donnA� lui-mA?me pour nos pA�chA�s, afin de nous arracher du prA�sent siA?cle mauvais, selon la volontA� de notre Dieu et PA?re,
1.5
A� qui soit la gloire aux siA?cles des siA?cles! Amen!
1.6
Je m’A�tonne que vous vous dA�tourniez si promptement de celui qui vous a appelA�s par la grA?ce de Christ, pour passer A� un autre A�vangile.
1.7
Non pas qu’il y ait un autre A�vangile, mais il y a des gens qui vous troublent, et qui veulent renverser l’A�vangile de Christ.
1.8
Mais, quand nous-mA?mes, quand un ange du ciel annoncerait un autre A�vangile que celui que nous vous avons prA?chA�, qu’il soit anathA?me!
1.9
Nous l’avons dit prA�cA�demment, et je le rA�pA?te A� cette heure: si quelqu’un vous annonce un autre A�vangile que celui que vous avez reA�u, qu’il soit anathA?me!
1.10
Et maintenant, est-ce la faveur des hommes que je dA�sire, ou celle de Dieu? Est-ce que je cherche A� plaire aux hommes? Si je plaisais encore aux hommes, je ne serais pas serviteur de Christ.
1.11
Je vous dA�clare, frA?res, que l’A�vangile qui a A�tA� annoncA� par moi n’est pas de l’homme;
1.12
car je ne l’ai ni reA�u ni appris d’un homme, mais par une rA�vA�lation de JA�sus Christ.
1.13
Vous avez su, en effet, quelle A�tait autrefois ma conduite dans le judaA?sme, comment je persA�cutais A� outrance et ravageais l’A�glise de Dieu,
1.14
et comment j’A�tais plus avancA� dans le judaA?sme que beaucoup de ceux de mon A?ge et de ma nation, A�tant animA� d’un zA?le excessif pour les traditions de mes pA?res.
1.15
Mais, lorsqu’il plut A� celui qui m’avait mis A� part dA?s le sein de ma mA?re, et qui m’a appelA� par sa grA?ce,
1.16
de rA�vA�ler en moi son Fils, afin que je l’annonA�asse parmi les paA?ens, aussitA?t, je ne consultai ni la chair ni le sang,
1.17
et je ne montai point A� JA�rusalem vers ceux qui furent apA?tres avant moi, mais je partis pour l’Arabie. Puis je revins encore A� Damas.
1.18
Trois ans plus tard, je montai A� JA�rusalem pour faire la connaissance de CA�phas, et je demeurai quinze jours chez lui.
1.19
Mais je ne vis aucun autre des apA?tres, si ce n’est Jacques, le frA?re du Seigneur.
1.20
Dans ce que je vous A�cris, voici, devant Dieu, je ne mens point.
1.21
J’allai ensuite dans les contrA�es de la Syrie et de la Cilicie.
1.22
Or, j’A�tais inconnu de visage aux A�glises de JudA�e qui sont en Christ;
1.23
seulement, elles avaient entendu dire: Celui qui autrefois nous persA�cutait annonce maintenant la foi qu’il s’efforA�ait alors de dA�truire.
1.24
Et elles glorifiaient Dieu A� mon sujet.

Galates 2

2.1
Quatorze ans aprA?s, je montai de nouveau A� JA�rusalem avec Barnabas, ayant aussi pris Tite avec moi;
2.2
et ce fut d’aprA?s une rA�vA�lation que j’y montai. Je leur exposai l’A�vangile que je prA?che parmi les paA?ens, je l’exposai en particulier A� ceux qui sont les plus considA�rA�s, afin de ne pas courir ou avoir couru en vain.
2.3
Mais Tite, qui A�tait avec moi, et qui A�tait Grec, ne fut pas mA?me contraint de se faire circoncire.
2.4
Et cela, A� cause des faux frA?res qui s’A�taient furtivement introduits et glissA�s parmi nous, pour A�pier la libertA� que nous avons en JA�sus Christ, avec l’intention de nous asservir.
2.5
Nous ne leur cA�dA?mes pas un instant et nous rA�sistA?mes A� leurs exigences, afin que la vA�ritA� de l’A�vangile fA�t maintenue parmi vous.
2.6
Ceux qui sont les plus considA�rA�s-quels qu’ils aient A�tA� jadis, cela ne m’importe pas: Dieu ne fait point acception de personnes, -ceux qui sont les plus considA�rA�s ne m’imposA?rent rien.
2.7
Au contraire, voyant que l’A�vangile m’avait A�tA� confiA� pour les incirconcis, comme A� Pierre pour les circoncis, –
2.8
car celui qui a fait de Pierre l’apA?tre des circoncis a aussi fait de moi l’apA?tre des paA?ens, –
2.9
et ayant reconnu la grA?ce qui m’avait A�tA� accordA�e, Jacques, CA�phas et Jean, qui sont regardA�s comme des colonnes, me donnA?rent, A� moi et A� Barnabas, la main d’association, afin que nous allassions, nous vers les paA?ens, et eux vers les circoncis.
2.10
Ils nous recommandA?rent seulement de nous souvenir des pauvres, ce que j’ai bien eu soin de faire.
2.11
Mais lorsque CA�phas vint A� Antioche, je lui rA�sistai en face, parce qu’il A�tait rA�prA�hensible.
2.12
En effet, avant l’arrivA�e de quelques personnes envoyA�es par Jacques, il mangeait avec les paA?ens; et, quand elles furent venues, il s’esquiva et se tint A� l’A�cart, par crainte des circoncis.
2.13
Avec lui les autres Juifs usA?rent aussi de dissimulation, en sorte que Barnabas mA?me fut entraA�nA� par leur hypocrisie.
2.14
Voyant qu’ils ne marchaient pas droit selon la vA�ritA� de l’A�vangile, je dis A� CA�phas, en prA�sence de tous: Si toi qui es Juif, tu vis A� la maniA?re des paA?ens et non A� la maniA?re des Juifs, pourquoi forces-tu les paA?ens A� judaA?ser?
2.15
Nous, nous sommes Juifs de naissance, et non pA�cheurs d’entre les paA?ens.
2.16
NA�anmoins, sachant que ce n’est pas par les oeuvres de la loi que l’homme est justifiA�, mais par la foi en JA�sus Christ, nous aussi nous avons cru en JA�sus Christ, afin d’A?tre justifiA�s par la foi en Christ et non par les oeuvres de la loi, parce que nulle chair ne sera justifiA�e par les oeuvres de la loi.
2.17
Mais, tandis que nous cherchons A� A?tre justifiA� par Christ, si nous A�tions aussi nous-mA?mes trouvA�s pA�cheurs, Christ serait-il un ministre du pA�chA�? Loin de lA�!
2.18
Car, si je rebA?tis les choses que j’ai dA�truites, je me constitue moi-mA?me un transgresseur,
2.19
car c’est par la loi que je suis mort A� la loi, afin de vivre pour Dieu.
2.20
J’ai A�tA� crucifiA� avec Christ; et si je vis, ce n’est plus moi qui vis, c’est Christ qui vit en moi; si je vis maintenant dans la chair, je vis dans la foi au Fils de Dieu, qui m’a aimA� et qui s’est livrA� lui-mA?me pour moi.
2.21
Je ne rejette pas la grA?ce de Dieu; car si la justice s’obtient par la loi, Christ est donc mort en vain.

Galates 3

3.1
O Galates, dA�pourvus de sens! qui vous a fascinA�s, vous, aux yeux de qui JA�sus Christ a A�tA� peint comme crucifiA�?
3.2
Voici seulement ce que je veux apprendre de vous: Est-ce par les oeuvres de la loi que vous avez reA�u l’Esprit, ou par la prA�dication de la foi?
3.3
Etes-vous tellement dA�pourvus de sens? AprA?s avoir commencA� par l’Esprit, voulez-vous maintenant finir par la chair?
3.4
Avez-vous tant souffert en vain? si toutefois c’est en vain.
3.5
Celui qui vous accorde l’Esprit, et qui opA?re des miracles parmi vous, le fait-il donc par les oeuvres de la loi, ou par la prA�dication de la foi?
3.6
Comme Abraham crut A� Dieu, et que cela lui fut imputA� A� justice,
3.7
reconnaissez donc que ce sont ceux qui ont la foi qui sont fils d’Abraham.
3.8
Aussi l’A�criture, prA�voyant que Dieu justifierait les paA?ens par la foi, a d’avance annoncA� cette bonne nouvelle A� Abraham: Toutes les nations seront bA�nies en toi!
3.9
de sorte que ceux qui croient sont bA�nis avec Abraham le croyant.
3.10
Car tous ceux qui s’attachent aux oeuvres de la loi sont sous la malA�diction; car il est A�crit: Maudit est quiconque n’observe pas tout ce qui est A�crit dans le livre de la loi, et ne le met pas en pratique.
3.11
Et que nul ne soit justifiA� devant Dieu par la loi, cela est A�vident, puisqu’il est dit: Le juste vivra par la foi.
3.12
Or, la loi ne procA?de pas de la foi; mais elle dit: Celui qui mettra ces choses en pratique vivra par elles.
3.13
Christ nous a rachetA�s de la malA�diction de la loi, A�tant devenu malA�diction pour nous-car il est A�crit: Maudit est quiconque est pendu au bois, –
3.14
afin que la bA�nA�diction d’Abraham eA�t pour les paA?ens son accomplissement en JA�sus Christ, et que nous reA�ussions par la foi l’Esprit qui avait A�tA� promis.
3.15
FrA?res (je parle A� la maniA?re des hommes), une disposition en bonne forme, bien que faite par un homme, n’est annulA�e par personne, et personne n’y ajoute.
3.16
Or les promesses ont A�tA� faites A� Abraham et A� sa postA�ritA�. Il n’est pas dit: et aux postA�ritA�s, comme s’il s’agissait de plusieurs, mais en tant qu’il s’agit d’une seule: et A� ta postA�ritA�, c’est-A�-dire, A� Christ.
3.17
Voici ce que j’entends: une disposition, que Dieu a confirmA�e antA�rieurement, ne peut pas A?tre annulA�e, et ainsi la promesse rendue vaine, par la loi survenue quatre cents trente ans plus tard.
3.18
Car si l’hA�ritage venait de la loi, il ne viendrait plus de la promesse; or, c’est par la promesse que Dieu a fait A� Abraham ce don de sa grA?ce.
3.19
Pourquoi donc la loi? Elle a A�tA� donnA�e ensuite A� cause des transgressions, jusqu’A� ce que vA�nt la postA�ritA� A� qui la promesse avait A�tA� faite; elle a A�tA� promulguA�e par des anges, au moyen d’un mA�diateur.
3.20
Or, le mA�diateur n’est pas mA�diateur d’un seul, tandis que Dieu est un seul.
3.21
La loi est-elle donc contre les promesses de Dieu? Loin de lA�! S’il eA�t A�tA� donnA� une loi qui pA�t procurer la vie, la justice viendrait rA�ellement de la loi.
3.22
Mais l’A�criture a tout renfermA� sous le pA�chA�, afin que ce qui avait A�tA� promis fA�t donnA� par la foi en JA�sus Christ A� ceux qui croient.
3.23
Avant que la foi vA�nt, nous A�tions enfermA�s sous la garde de la loi, en vue de la foi qui devait A?tre rA�vA�lA�e.
3.24
Ainsi la loi a A�tA� comme un pA�dagogue pour nous conduire A� Christ, afin que nous fussions justifiA�s par la foi.
3.25
La foi A�tant venue, nous ne sommes plus sous ce pA�dagogue.
3.26
Car vous A?tes tous fils de Dieu par la foi en JA�sus Christ;
3.27
vous tous, qui avez A�tA� baptisA�s en Christ, vous avez revA?tu Christ.
3.28
Il n’y a plus ni Juif ni Grec, il n’y a plus ni esclave ni libre, il n’y a plus ni homme ni femme; car tous vous A?tes un en JA�sus Christ.
3.29
Et si vous A?tes A� Christ, vous A?tes donc la postA�ritA� d’Abraham, hA�ritiers selon la promesse.

Galates 4

4.1
Or, aussi longtemps que l’hA�ritier est enfant, je dis qu’il ne diffA?re en rien d’un esclave, quoiqu’il soit le maA�tre de tout;
4.2
mais il est sous des tuteurs et des administrateurs jusqu’au temps marquA� par le pA?re.
4.3
Nous aussi, de la mA?me maniA?re, lorsque nous A�tions enfants, nous A�tions sous l’esclavage des rudiments du monde;
4.4
mais, lorsque les temps ont A�tA� accomplis, Dieu a envoyA� son Fils, nA� d’une femme, nA� sous la loi,
4.5
afin qu’il rachetA?t ceux qui A�taient sous la loi, afin que nous reA�ussions l’adoption.
4.6
Et parce que vous A?tes fils, Dieu a envoyA� dans nos coeurs l’Esprit de son Fils, lequel crie: Abba! PA?re!
4.7
Ainsi tu n’es plus esclave, mais fils; et si tu es fils, tu es aussi hA�ritier par la grA?ce de Dieu.
4.8
Autrefois, ne connaissant pas Dieu, vous serviez des dieux qui ne le sont pas de leur nature;
4.9
mais A� prA�sent que vous avez connu Dieu, ou plutA?t que vous avez A�tA� connus de Dieu, comment retournez-vous A� ces faibles et pauvres rudiments, auxquels de nouveau vous voulez vous asservir encore?
4.10
Vous observez les jours, les mois, les temps et les annA�es!
4.11
Je crains d’avoir inutilement travaillA� pour vous.
4.12
Soyez comme moi, car moi aussi je suis comme vous. FrA?res, je vous en supplie.
4.13
Vous ne m’avez fait aucun tort. Vous savez que ce fut A� cause d’une infirmitA� de la chair que je vous ai pour la premiA?re fois annoncA� l’A�vangile.
4.14
Et mis A� l’A�preuve par ma chair, vous n’avez tA�moignA� ni mA�pris ni dA�goA�t; vous m’avez, au contraire, reA�u comme un ange de Dieu, comme JA�sus Christ.
4.15
OA? donc est l’expression de votre bonheur? Car je vous atteste que, si cela eA�t A�tA� possible, vous vous seriez arrachA� les yeux pour me les donner.
4.16
Suis-je devenu votre ennemi en vous disant la vA�ritA�?
4.17
Le zA?le qu’ils ont pour vous n’est pas pur, mais ils veulent vous dA�tacher de nous, afin que vous soyez zA�lA�s pour eux.
4.18
Il est beau d’avoir du zA?le pour ce qui est bien et en tout temps, et non pas seulement quand je suis prA�sent parmi vous.
4.19
Mes enfants, pour qui j’A�prouve de nouveau les douleurs de l’enfantement, jusqu’A� ce que Christ soit formA� en vous,
4.20
je voudrais A?tre maintenant auprA?s de vous, et changer de langage, car je suis dans l’inquiA�tude A� votre sujet.
4.21
Dites-moi, vous qui voulez A?tre sous la loi, n’entendez-vous point la loi?
4.22
Car il est A�crit qu’Abraham eut deux fils, un de la femme esclave, et un de la femme libre.
4.23
Mais celui de l’esclave naquit selon la chair, et celui de la femme libre naquit en vertu de la promesse.
4.24
Ces choses sont allA�goriques; car ces femmes sont deux alliances. L’une du mont SinaA?, enfantant pour la servitude, c’est Agar, –
4.25
car Agar, c’est le mont SinaA? en Arabie, -et elle correspond A� la JA�rusalem actuelle, qui est dans la servitude avec ses enfants.
4.26
Mais la JA�rusalem d’en haut est libre, c’est notre mA?re;
4.27
car il est A�crit: RA�jouis-toi, stA�rile, toi qui n’enfantes point! A�clate et pousse des cris, toi qui n’as pas A�prouvA� les douleurs de l’enfantement! Car les enfants de la dA�laissA�e seront plus nombreux Que les enfants de celle qui A�tait mariA�e.
4.28
Pour vous, frA?res, comme Isaac, vous A?tes enfants de la promesse;
4.29
et de mA?me qu’alors celui qui A�tait nA� selon la chair persA�cutait celui qui A�tait nA� selon l’Esprit, ainsi en est-il encore maintenant.
4.30
Mais que dit l’A�criture? Chasse l’esclave et son fils, car le fils de l’esclave n’hA�ritera pas avec le fils de la femme libre.
4.31
C’est pourquoi, frA?res, nous ne sommes pas enfants de l’esclave, mais de la femme libre.

Galates 5

5.1
C’est pour la libertA� que Christ nous a affranchis. Demeurez donc fermes, et ne vous laissez pas mettre de nouveau sous le joug de la servitude.
5.2
Voici, moi Paul, je vous dis que, si vous vous faites circoncire, Christ ne vous servira de rien.
5.3
Et je proteste encore une fois A� tout homme qui se fait circoncire, qu’il est tenu de pratiquer la loi tout entiA?re.
5.4
Vous A?tes sA�parA�s de Christ, vous tous qui cherchez la justification dans la loi; vous A?tes dA�chus de la grA?ce.
5.5
Pour nous, c’est de la foi que nous attendons, par l’Esprit, l’espA�rance de la justice.
5.6
Car, en JA�sus Christ, ni la circoncision ni l’incirconcision n’a de valeur, mais la foi qui est agissante par la charitA�.
5.7
Vous couriez bien: qui vous a arrA?tA�s, pour vous empA?cher d’obA�ir A� la vA�ritA�?
5.8
Cette influence ne vient pas de celui qui vous appelle.
5.9
Un peu de levain fait lever toute la pA?te.
5.10
J’ai cette confiance en vous, dans le Seigneur, que vous ne penserez pas autrement. Mais celui qui vous trouble, quel qu’il soit, en portera la peine.
5.11
Pour moi, frA?res, si je prA?che encore la circoncision, pourquoi suis-je encore persA�cutA�? Le scandale de la croix a donc disparu!
5.12
Puissent-ils A?tre retranchA�s, ceux qui mettent le trouble parmi vous!
5.13
FrA?res, vous avez A�tA� appelA�s A� la libertA�, seulement ne faites pas de cette libertA� un prA�texte de vivre selon la chair; mais rendez-vous, par la charitA�, serviteurs les uns des autres.
5.14
Car toute la loi est accomplie dans une seule parole, dans celle-ci: Tu aimeras ton prochain comme toi-mA?me.
5.15
Mais si vous vous mordez et vous dA�vorez les uns les autres, prenez garde que vous ne soyez dA�truits les uns par les autres.
5.16
Je dis donc: Marchez selon l’Esprit, et vous n’accomplirez pas les dA�sirs de la chair.
5.17
Car la chair a des dA�sirs contraires A� ceux de l’Esprit, et l’Esprit en a de contraires A� ceux de la chair; ils sont opposA�s entre eux, afin que vous ne fassiez point ce que vous voudriez.
5.18
Si vous A?tes conduits par l’Esprit, vous n’A?tes point sous la loi.
5.19
Or, les oeuvres de la chair sont manifestes, ce sont l’impudicitA�, l’impuretA�, la dissolution,
5.20
l’idolA?trie, la magie, les inimitiA�s, les querelles, les jalousies, les animositA�s, les disputes, les divisions, les sectes,
5.21
l’envie, l’ivrognerie, les excA?s de table, et les choses semblables. Je vous dis d’avance, comme je l’ai dA�jA� dit, que ceux qui commettent de telles choses n’hA�riteront point le royaume de Dieu.
5.22
Mais le fruit de l’Esprit, c’est l’amour, la joie, la paix, la patience, la bontA�, la bA�nignitA�, la fidA�litA�, la douceur, la tempA�rance;
5.23
la loi n’est pas contre ces choses.
5.24
Ceux qui sont A� JA�sus Christ ont crucifiA� la chair avec ses passions et ses dA�sirs.
5.25
Si nous vivons par l’Esprit, marchons aussi selon l’Esprit.
5.26
Ne cherchons pas une vaine gloire, en nous provoquant les uns les autres, en nous portant envie les uns aux autres.

Galates 6

6.1
FrA?res, si un homme vient A� A?tre surpris en quelque faute, vous qui A?tes spirituels, redressez-le avec un esprit de douceur. Prends garde A� toi-mA?me, de peur que tu ne sois aussi tentA�.
6.2
Portez les fardeaux les uns des autres, et vous accomplirez ainsi la loi de Christ.
6.3
Si quelqu’un pense A?tre quelque chose, quoiqu’il ne soit rien, il s’abuse lui-mA?me.
6.4
Que chacun examine ses propres oeuvres, et alors il aura sujet de se glorifier pour lui seul, et non par rapport A� autrui;
6.5
car chacun portera son propre fardeau.
6.6
Que celui A� qui l’on enseigne la parole fasse part de tous ses biens A� celui qui l’enseigne.
6.7
Ne vous y trompez pas: on ne se moque pas de Dieu. Ce qu’un homme aura semA�, il le moissonnera aussi.
6.8
Celui qui sA?me pour sa chair moissonnera de la chair la corruption; mais celui qui sA?me pour l’Esprit moissonnera de l’Esprit la vie A�ternelle.
6.9
Ne nous lassons pas de faire le bien; car nous moissonnerons au temps convenable, si nous ne nous relA?chons pas.
6.10
Ainsi donc, pendant que nous en avons l’occasion, pratiquons le bien envers tous, et surtout envers les frA?res en la foi.
6.11
Voyez avec quelles grandes lettres je vous ai A�crit de ma propre main.
6.12
Tous ceux qui veulent se rendre agrA�ables selon la chair vous contraignent A� vous faire circoncire, uniquement afin de n’A?tre pas persA�cutA�s pour la croix de Christ.
6.13
Car les circoncis eux-mA?mes n’observent point la loi; mais ils veulent que vous soyez circoncis, pour se glorifier dans votre chair.
6.14
Pour ce qui me concerne, loin de moi la pensA�e de me glorifier d’autre chose que de la croix de notre Seigneur JA�sus Christ, par qui le monde est crucifiA� pour moi, comme je le suis pour le monde!
6.15
Car ce n’est rien que d’A?tre circoncis ou incirconcis; ce qui est quelque chose, c’est d’A?tre une nouvelle crA�ature.
6.16
Paix et misA�ricorde sur tous ceux qui suivront cette rA?gle, et sur l’IsraA�l de Dieu!
6.17
Que personne dA�sormais ne me fasse de la peine, car je porte sur mon corps les marques de JA�sus.
6.18
FrA?res, que la grA?ce de notre Seigneur JA�sus Christ soit avec votre esprit! Amen!