1 Timothée


1 TimothA�e 1

1.1
Paul, apA?tre de JA�sus Christ, par ordre de Dieu notre Sauveur et de JA�sus Christ notre espA�rance,
1.2
A� TimothA�e, mon enfant lA�gitime en la foi: que la grA?ce, la misA�ricorde et la paix, te soient donnA�es de la part de Dieu le PA?re et de JA�sus Christ notre Seigneur!
1.3
Je te rappelle l’exhortation que je te fis, A� mon dA�part pour la MacA�doine, lorsque je t’engageai A� rester A� A�phA?se, afin de recommander A� certaines personnes de ne pas enseigner d’autres doctrines,
1.4
et de ne pas s’attacher A� des fables et A� des gA�nA�alogies sans fin, qui produisent des discussions plutA?t qu’elles n’avancent l’oeuvre de Dieu dans la foi.
1.5
Le but du commandement, c’est une charitA� venant d’un coeur pur, d’une bonne conscience, et d’une foi sincA?re.
1.6
Quelques-uns, s’A�tant dA�tournA�s de ces choses, se sont A�garA�s dans de vains discours;
1.7
ils veulent A?tre docteurs de la loi, et ils ne comprennent ni ce qu’ils disent, ni ce qu’ils affirment.
1.8
Nous n’ignorons pas que la loi est bonne, pourvu qu’on en fasse un usage lA�gitime,
1.9
sachant bien que la loi n’est pas faite pour le juste, mais pour les mA�chants et les rebelles, les impies et les pA�cheurs, les irrA�ligieux et les profanes, les parricides, les meurtriers,
1.10
les impudiques, les infA?mes, les voleurs d’hommes, les menteurs, les parjures, et tout ce qui est contraire A� la saine doctrine, –
1.11
conformA�ment A� l’A�vangile de la gloire du Dieu bienheureux, A�vangile qui m’a A�tA� confiA�.
1.12
Je rends grA?ces A� celui qui m’a fortifiA�, A� JA�sus Christ notre Seigneur, de ce qu’il m’a jugA� fidA?le,
1.13
en m’A�tablissant dans le ministA?re, moi qui A�tais auparavant un blasphA�mateur, un persA�cuteur, un homme violent. Mais j’ai obtenu misA�ricorde, parce que j’agissais par ignorance, dans l’incrA�dulitA�;
1.14
et la grA?ce de notre Seigneur a surabondA�, avec la foi et la charitA� qui est en JA�sus Christ.
1.15
C’est une parole certaine et entiA?rement digne d’A?tre reA�ue, que JA�sus Christ est venu dans le monde pour sauver les pA�cheurs, dont je suis le premier.
1.16
Mais j’ai obtenu misA�ricorde, afin que JA�sus Christ fA�t voir en moi le premier toute sa longanimitA�, pour que je servisse d’exemple A� ceux qui croiraient en lui pour la vie A�ternelle.
1.17
Au roi des siA?cles, immortel, invisible, seul Dieu, soient honneur et gloire, aux siA?cles des siA?cles! Amen!
1.18
Le commandement que je t’adresse, TimothA�e, mon enfant, selon les prophA�ties faites prA�cA�demment A� ton sujet, c’est que, d’aprA?s elles, tu combattes le bon combat,
1.19
en gardant la foi et une bonne conscience. Cette conscience, quelques-uns l’ont perdue, et ils ont fait naufrage par rapport A� la foi.
1.20
De ce nombre son HymA�nA�e et Alexandre, que j’ai livrA�s A� Satan, afin qu’ils apprennent A� ne pas blasphA�mer.

1 TimothA�e 2

2.1
J’exhorte donc, avant toutes choses, A� faire des priA?res, des supplications, des requA?tes, des actions de grA?ces, pour tous les hommes,
2.2
pour les rois et pour tous ceux qui sont A�levA�s en dignitA�, afin que nous menions une vie paisible et tranquille, en toute piA�tA� et honnA?tetA�.
2.3
Cela est bon et agrA�able devant Dieu notre Sauveur,
2.4
qui veut que tous les hommes soient sauvA�s et parviennent A� la connaissance de la vA�ritA�.
2.5
Car il y a un seul Dieu, et aussi un seul mA�diateur entre Dieu et les hommes, JA�sus Christ homme,
2.6
qui s’est donnA� lui-mA?me en ranA�on pour tous. C’est lA� le tA�moignage rendu en son propre temps,
2.7
et pour lequel j’ai A�tA� A�tabli prA�dicateur et apA?tre, -je dis la vA�ritA�, je ne mens pas, -chargA� d’instruire les paA?ens dans la foi et la vA�ritA�.
2.8
Je veux donc que les hommes prient en tout lieu, en A�levant des mains pures, sans colA?re ni mauvaises pensA�es.
2.9
Je veux aussi que les femmes, vA?tues d’une maniA?re dA�cente, avec pudeur et modestie, ne se parent ni de tresses, ni d’or, ni de perles, ni d’habits somptueux,
2.10
mais qu’elles se parent de bonnes oeuvres, comme il convient A� des femmes qui font profession de servir Dieu.
2.11
Que la femme A�coute l’instruction en silence, avec une entiA?re soumission.
2.12
Je ne permets pas A� la femme d’enseigner, ni de prendre de l’autoritA� sur l’homme; mais elle doit demeurer dans le silence.
2.13
Car Adam a A�tA� formA� le premier, Eve ensuite;
2.14
et ce n’est pas Adam qui a A�tA� sA�duit, c’est la femme qui, sA�duite, s’est rendue coupable de transgression.
2.15
Elle sera nA�anmoins sauvA�e en devenant mA?re, si elle persA�vA?re avec modestie dans la foi, dans la charitA�, et dans la saintetA�.

1 TimothA�e 3

3.1
Cette parole est certaine: Si quelqu’un aspire A� la charge d’A�vA?que, il dA�sire une oeuvre excellente.
3.2
Il faut donc que l’A�vA?que soit irrA�prochable, mari d’une seul femme, sobre, modA�rA�, rA�glA� dans sa conduite, hospitalier, propre A� l’enseignement.
3.3
Il faut qu’il ne soit ni adonnA� au vin, ni violent, mais indulgent, pacifique, dA�sintA�ressA�.
3.4
Il faut qu’il dirige bien sa propre maison, et qu’il tienne ses enfants dans la soumission et dans une parfaite honnA?tetA�;
3.5
car si quelqu’un ne sait pas diriger sa propre maison, comment prendra-t-il soin de l’A�glise de Dieu?
3.6
Il ne faut pas qu’il soit un nouveau converti, de peur qu’enflA� d’orgueil il ne tombe sous le jugement du diable.
3.7
Il faut aussi qu’il reA�oive un bon tA�moignage de ceux du dehors, afin de ne pas tomber dans l’opprobre et dans les piA?ges du diable.
3.8
Les diacres aussi doivent A?tre honnA?tes, A�loignA�s de la duplicitA�, des excA?s du vin, d’un gain sordide,
3.9
conservant le mystA?re de la foi dans une conscience pure.
3.10
Qu’on les A�prouve d’abord, et qu’ils exercent ensuite leur ministA?re, s’ils sont sans reproche.
3.11
Les femmes, de mA?me, doivent A?tre honnA?tes, non mA�disantes, sobres, fidA?les en toutes choses.
3.12
Les diacres doivent A?tre maris d’une seule femme, et diriger bien leurs enfants et leurs propres maisons;
3.13
car ceux qui remplissent convenablement leur ministA?re s’acquiA?rent un rang honorable, et une grande assurance dans la foi en JA�sus Christ.
3.14
Je t’A�cris ces choses, avec l’espA�rance d’aller bientA?t vers toi,
3.15
mais afin que tu saches, si je tarde, comment il faut se conduire dans la maison de Dieu, qui est l’A�glise du Dieu vivant, la colonne et l’appui de la vA�ritA�.
3.16
Et, sans contredit, le mystA?re de la piA�tA� est grand: celui qui a A�tA� manifestA� en chair, justifiA� par l’Esprit, vu des anges, prA?chA� aux Gentils, cru dans le monde, A�levA� dans la gloire.

1 TimothA�e 4

4.1
Mais l’Esprit dit expressA�ment que, dans les derniers temps, quelques-uns abandonneront la foi, pour s’attacher A� des esprits sA�ducteurs et A� des doctrines de dA�mons,
4.2
par l’hypocrisie de faux docteurs portant la marque de la flA�trissure dans leur propre conscience,
4.3
prescrivant de ne pas se marier, et de s’abstenir d’aliments que Dieu a crA�A�s pour qu’ils soient pris avec actions de grA?ces par ceux qui sont fidA?les et qui ont connu la vA�ritA�.
4.4
Car tout ce que Dieu a crA�A� est bon, et rien ne doit A?tre rejetA�, pourvu qu’on le prenne avec actions de grA?ces,
4.5
parce que tout est sanctifiA� par la parole de Dieu et par la priA?re.
4.6
En exposant ces choses au frA?res, tu seras un bon ministre de JA�sus Christ, nourri des paroles de la foi et de la bonne doctrine que tu as exactement suivie.
4.7
Repousse les contes profanes et absurdes.
4.8
Exerce-toi A� la piA�tA�; car l’exercice corporel est utile A� peu de chose, tandis que la piA�tA� est utile A� tout, ayant la promesse de la vie prA�sente et de celle qui est A� venir.
4.9
C’est lA� une parole certaine et entiA?rement digne d’A?tre reA�ue.
4.10
Nous travaillons, en effet, et nous combattons, parce que nous mettons notre espA�rance dans le Dieu vivant, qui est le Sauveur de tous les hommes, principalement des croyants.
4.11
DA�clare ces choses, et enseigne-les.
4.12
Que personne ne mA�prise ta jeunesse; mais sois un modA?le pour les fidA?les, en parole, en conduite, en charitA�, en foi, en puretA�.
4.13
Jusqu’A� ce que je vienne, applique-toi A� la lecture, A� l’exhortation, A� l’enseignement.
4.14
Ne nA�glige pas le don qui est en toi, et qui t’a A�tA� donnA� par prophA�tie avec l’imposition des mains de l’assemblA�e des anciens.
4.15
Occupe-toi de ces choses, donne-toi tout entier A� elles, afin que tes progrA?s soient A�vidents pour tous.
4.16
Veille sur toi-mA?me et sur ton enseignement; persA�vA?re dans ces choses, car, en agissant ainsi, tu te sauveras toi-mA?me, et tu sauveras ceux qui t’A�coutent.

1 TimothA�e 5

5.1
Ne rA�primande pas rudement le vieillard, mais exhorte-le comme un pA?re; exhorte les jeunes gens comme des frA?res,
5.2
les femmes A?gA�es comme des mA?res, celles qui sont jeunes comme des soeurs, en toute puretA�.
5.3
Honore les veuves qui sont vA�ritablement veuves.
5.4
Si une veuve a des enfants ou des petits-enfants, qu’ils apprennent avant tout A� exercer la piA�tA� envers leur propre famille, et A� rendre A� leurs parents ce qu’ils ont reA�u d’eux; car cela est agrA�able A� Dieu.
5.5
Celle qui est vA�ritablement veuve, et qui est demeurA�e dans l’isolement, met son espA�rance en Dieu et persA�vA?re nuit et jour dans les supplications et les priA?res.
5.6
Mais celle qui vit dans les plaisirs est morte, quoique vivante.
5.7
DA�clare-leur ces choses, afin qu’elles soient irrA�prochables.
5.8
Si quelqu’un n’a pas soin des siens, et principalement de ceux de sa famille, il a reniA� la foi, et il est pire qu’un infidA?le.
5.9
Qu’une veuve, pour A?tre inscrite sur le rA?le, n’ait pas moins de soixante ans, qu’elle ait A�tA� femme d’un seul mari,
5.10
qu’elle soit recommandable par de bonnes oeuvres, ayant A�levA� des enfants, exercA� l’hospitalitA�, lavA� les pieds des saints, secouru les malheureux, pratiquA� toute espA?ce de bonne oeuvre.
5.11
Mais refuse les jeunes veuves; car, lorsque la voluptA� les dA�tache du Christ, elles veulent se marier,
5.12
et se rendent coupables en ce qu’elles violent leur premier engagement.
5.13
Avec cela, A�tant oisives, elles apprennent A� aller de maison en maison; et non seulement elles sont oisives, mais encore causeuses et intrigantes, disant ce qu’il ne faut pas dire.
5.14
Je veux donc que les jeunes se marient, qu’elles aient des enfants, qu’elles dirigent leur maison, qu’elles ne donnent A� l’adversaire aucune occasion de mA�dire;
5.15
car dA�jA� quelques-unes se sont dA�tournA�es pour suivre Satan.
5.16
Si quelque fidA?le, homme ou femme, a des veuves, qu’il les assiste, et que l’A�glise n’en soit point chargA�e, afin qu’elle puisse assister celles qui sont vA�ritablement veuves.
5.17
Que les anciens qui dirigent bien soient jugA�s dignes d’un double honneur, surtout ceux qui travaillent A� la prA�dication et A� l’enseignement.
5.18
Car l’A�criture dit: Tu n’emmuselleras point le boeuf quand il foule le grain. Et l’ouvrier mA�rite son salaire.
5.19
Ne reA�ois point d’accusation contre un ancien, si ce n’est sur la dA�position de deux ou trois tA�moins.
5.20
Ceux qui pA?chent, reprends-les devant tous, afin que les autres aussi A�prouvent de la crainte.
5.21
Je te conjure devant Dieu, devant JA�sus Christ, et devant les anges A�lus, d’observer ces choses sans prA�vention, et de ne rien faire par faveur.
5.22
N’impose les mains A� personne avec prA�cipitation, et ne participe pas aux pA�chA�s d’autrui; toi-mA?me, conserve-toi pur.
5.23
Ne continue pas A� ne boire que de l’eau; mais fais usage d’un peu de vin, A� cause de ton estomac et de tes frA�quentes indispositions.
5.24
Les pA�chA�s de certains hommes sont manifestes, mA?me avant qu’on les juge, tandis que chez d’autres, ils ne se dA�couvrent que dans la suite.
5.25
De mA?me, les bonnes oeuvres sont manifestes, et celles qui ne le sont pas ne peuvent rester cachA�es.

1 TimothA�e 6

6.1
Que tous ceux qui sont sous le joug de la servitude regardent leurs maA�tres comme dignes de tout honneur, afin que le nom de Dieu et la doctrine ne soient pas blasphA�mA�s.
6.2
Et que ceux qui ont des fidA?les pour maA�tres ne les mA�prisent pas, sous prA�texte qu’ils sont frA?res; mais qu’ils les servent d’autant mieux que ce sont des fidA?les et des bien-aimA�s qui s’attachent A� leur faire du bien. Enseigne ces choses et recommande-les.
6.3
Si quelqu’un enseigne de fausses doctrines, et ne s’attache pas aux saines paroles de notre Seigneur JA�sus Christ et A� la doctrine qui est selon la piA�tA�,
6.4
il est enflA� d’orgueil, il ne sait rien, et il a la maladie des questions oiseuses et des disputes de mots, d’oA? naissent l’envie, les querelles, les calomnies, les mauvais soupA�ons,
6.5
les vaines discussions d’hommes corrompus d’entendement, privA�s de la vA�ritA�, et croyant que la piA�tA� est une source de gain.
6.6
C’est, en effet, une grande source de gain que la piA�tA� avec le contentement;
6.7
car nous n’avons rien apportA� dans le monde, et il est A�vident que nous n’en pouvons rien emporter;
6.8
si donc nous avons la nourriture et le vA?tement, cela nous suffira.
6.9
Mais ceux qui veulent s’enrichir tombent dans la tentation, dans le piA?ge, et dans beaucoup de dA�sirs insensA�s et pernicieux qui plongent les hommes dans la ruine et la perdition.
6.10
Car l’amour de l’argent est une racine de tous les maux; et quelques-uns, en A�tant possA�dA�s, se sont A�garA�s loin de la foi, et se sont jetA�s eux-mA?mes dans bien des tourments.
6.11
Pour toi, homme de Dieu, fuis ces choses, et recherche la justice, la piA�tA�, la foi, la charitA�, la patience, la douceur.
6.12
Combats le bon combat de la foi, saisis la vie A�ternelle, A� laquelle tu as A�tA� appelA�, et pour laquelle tu as fait une belle confession en prA�sence d’un grand nombre de tA�moins.
6.13
Je te recommande, devant Dieu qui donne la vie A� toutes choses, et devant JA�sus Christ, qui fit une belle confession devant Ponce Pilate, de garder le commandement,
6.14
et de vivre sans tache, sans reproche, jusqu’A� l’apparition de notre Seigneur JA�sus Christ,
6.15
que manifestera en son temps le bienheureux et seul souverain, le roi des rois, et le Seigneur des seigneurs,
6.16
qui seul possA?de l’immortalitA�, qui habite une lumiA?re inaccessible, que nul homme n’a vu ni ne peut voir, A� qui appartiennent l’honneur et la puissance A�ternelle. Amen!
6.17
Recommande aux riches du prA�sent siA?cle de ne pas A?tre orgueilleux, et de ne pas mettre leur espA�rance dans des richesses incertaines, mais de la mettre en Dieu, qui nous donne avec abondance toutes choses pour que nous en jouissions.
6.18
Recommande-leur de faire du bien, d’A?tre riches en bonnes oeuvres, d’avoir de la libA�ralitA�, de la gA�nA�rositA�,
6.19
et de s’amasser ainsi pour l’avenir un trA�sor placA� sur un fondement solide, afin de saisir la vie vA�ritable.
6.20
O TimothA�e, garde le dA�pA?t, en A�vitant les discours vains et profanes,
6.21
et les disputes de la fausse science dont font profession quelques-uns, qui se sont ainsi dA�tournA�s de la foi. Que la grA?ce soit avec vous!